Espacesse.org

L’espace des bons plans !

Comment choisir un GPS facilement ?

Il faut reconnaitre que le GPS a pris une place assez importante auprès de la masse populaire. De plus, vous pourriez choisir le type d’appareil que vous voudrez en allant d’un GPS pour une voiture à un GPS randonnée en passant par les deux roues et le voyage. Dans cet article, nous allons voir de près les points à prendre en compte pour acheter un GPS.

Commençons par le GPS pour la voiture

Si vous ne voulez pas vous perdre en voiture, dans ce cas achetez-vous un GPS pour voiture à la fois ergonome et disposant d’une interface réactive. Combiner à cela la synthèse vocale qui vous permettra d’activer la reconnaissance vocale si vous le voulez. Ajouter à cela, vous devriez aussi savoir s’il dispose d’une base de données concernant les radars ainsi que les limitations de vitesse tout en vous laissant téléphoner au volant grâce à l’option mains libres. Enfin, opter pour un modèle qui disposera d’un module d’info trafic ainsi qu’une base de POI qui vous donnera les bonnes adresses comme les stations d’essence ou les hôpitaux.

Mais il y a aussi le GPS pour une moto

Presque identique aux GPS pour voiture, le choix de ce type de GPS vous incitera aussi à voir de près sa fixation et son orientation. En plus de cela, assurez-vous qu’il soit parfaitement étanche afin de ne pas le détériorer durant les saisons de pluies. Vous savez bien qu’une moto n’a pas de toit de couverture comme une voiture. C’est-à-dire que votre GPS sera facilement exposé aux contacts avec l’eau dès qu’il pleuvra. Vérifiez aussi que vous n’aurez aucun souci concernant les transmissions vocales. Effectivement, vous devriez pouvoir connecter votre équipement à une oreillette filaire ou sans fil. Prenez aussi en compte sa capacité d’autonomie, car cela est primordial durant son utilisation.

Le GPS randonnée vient en troisième position

Effectivement, avant d’acheter un GPS randonnée, vous devrez vous assurer que le modèle que vous allez prendre dispose d’une cartographie topographique IGN. De plus, il serait préférable d’avoir un appareil hybride capable d’accompagner efficacement une cartographie routière. Mis à part cela, un GPS randonnée doit avoir un boitier 100 % étanche, tout en vous garantissant une autonomie indiscutable. Je n’y connais pas grand chose sur ce type de GPS en particulier et si vous voulez aller plus loin je vous conseille ce guide.

Vient ensuite le GPS pour le tourisme

Il est important que vous ne confondiez pas celui-ci avec un GPS randonnée, car ils ne seront jamais identiques. Eh oui ! Un GPS de tourisme doit être capable de prendre en compte l’étendue géographique de la cartographie ainsi que les points d’intérêts touristiques de l’endroit que vous visiterez. Pour le reste, vous n’aurez qu’à voir certains points d’un GPS pour une voiture.

Le GPS adapté aux Smartphones pour terminer

Pour celui-ci, ce sont les capacités techniques du Smartphone que vous devriez vérifier convenablement tout comme son haut-parleur et l’écran. Le second doit avoir la capacité d’émettre des instructions audibles si vous l’utilisez dans la voiture ou à moto tandis que les images sur l’écran doivent être parfaitement lisibles sinon vous risquerez de vous perdre en pleine route.

A lire aussi : Que définit un sport « d’extrême » ?