Espacesse.org

L’espace des bons plans !

Que définit un sport “d’extrême” ?

définition sport extrême

Qui dit sport extrême définit risque et défit. Il n’y a pas de forcing ni de torture, on s’engage en pleine liberté avec un corps bien en forme et en bonne santé, tout en s’amusant et prendre du plaisir à se mêler avec la nature.

Il y a de quoi à surmonter l’adrénaline

La nature nous offre ses atouts bien exploitables pour faire des folies comme battre la vitesse du vent et faire une belle chute dans les airs. On peut bien choisir de se faire larguer par un avion avec le parachute dans le dos pour atterrir délicatement où on veut. Ou se faire traîner par un élastique pour un saut élastique. Et s’exposer plus dangereusement sur du« Wingsuit », en accord avec « le funambulisme » et « le skysurf », qui sont des vrais challenges de vitesse, tellement frissonnants. Ensuite, l’eau présente ses fortes vagues pour le « bodyboard », du « surf » ou une balade en « kayak », et pourquoi pas un beau « plongeon » en jouant avec les requins, waouh, c’est flippant ! Il y a aussi les aventures terrestres telles que la promenade dans la forêt pour « une tyrolienne », ou une belle posture en « moto-cross » et « le rallye », ou du « freestyle en VTT », en « roller », et d’autres figures de « cascadeurs » très fascinants. Les amoureux de la glissade profiteront bien du« ski » ou du « snowboard ». On peut se faire plaisir avec tous les types de sports extrêmes, mais que définit un sport « d’extrême », dans la vie de tous les jours.

définition sport extrême

Un sport extrême pour dompter notre peur

La première raison de choisir la pratique d’un sport extrême et d’avoir ce goût du risque qui fait du bien à notre corps. Bien que ce soit une idée folle, mais on peut bien profiter du sport extrême pour nous déstresser et se relaxer. Volontairement, on s’expose aux dangers mortels en faisant confiance de nos protections physiques, qui sont des mesures bien exigées dans la pratique de cette discipline, et aussi à notre bonne maîtrise de la matière. Bien sûr, nous avons suivi des stages et des formations guidées par un coach professionnel pendant des années, avant de pratiquer du sport extrême. Mais d’après les recherches, le côté santé doit être aussi bien équilibré pour faire face aux pressions du quotidien. En intensifiant la palpitation du cœur, on arrivera à bien oxygéner les poumons pour une bonne dose d’air frais, afin d’éliminer le stress et d’activer les réactions du cerveau. En parlant de ce dernier, on peut bien le récompenser par la dopamine, mais à la fin, on en devient accro, et ce n’est pas bien.

Comme toutes les disciplines, il y a des règles à suivre et un minimum de protection pour notre corps, car avec ce genre de sports, les dangers ne sont pas loin.

A lire aussi

Les avantages des écrans de PC pour gamers.