Espacesse.org

L’espace des bons plans !

Muay Thaï, quelles sont les règles de la boxe thaïlandaise ?

box thailandaise

Êtes-vous un amateur de sport de combat et spécialement de boxe thaïlandaise ? Désirez-vous prendre des cours de boxe thaïlandaise ? Vous devez nécessairement connaître les bases et les règles de la boxe thaïlandaise pour cela.
La boxe thaïlandaise est un sport de combat pied-points qui associe plusieurs techniques entre elles. Si vous êtes intéressé pas ce sport de combat, en voici les règles.

La danse rituelle : le Ram Muay

Avant le début de tout combat de Thaï, les boxeurs doivent effectuer cette danse rituelle. Au cours de cette danse, le boxeur (nak-muay) porte un bandeau en tissu (mongkon) autour de la tête, signe de respect envers son maître ainsi qu’envers la tradition du peuple thaïlandais. Les pas de danse diffèrent d’un adversaire à un autre. On trouve entre autres comme danse : la danse avec le sabre, la danse de l’oiseau, la danse d’Hanuman ou la danse du pécheur.

Le poids

Comme en boxe anglaise, en boxe Thaï, les combattants sont entre catégories de poids. Ainsi on distingue : les poids lourds, les poids légers et les poids lourds légers. Il y a aussi les poids paille, les poids moyens, le poids super-moyen et le poids plume.

Cela continue avec les poids superplumes, les poids légers et le poids super-léger. On compte également les poids mouche, les poids mi-mouche et les poids super-mouches. Chaque catégorie de poids oppose des combattants de même poids et donc de même gabarit.

Le ring

Mesurant entre 5 et 7 m de côté, il est entouré de 3 tours de cordes au moins. Le plancher est recouvert de toile, puis doublé de matière élastique et moelleuse, d’une épaisseur de 4 cm au moins. Le ring est l’endroit où sur déroule le combat de 5 rounds de 3 minutes chacun. Il est donc nécessaire qu’il assure sécurité et confort aux combattants.

Le combat

box thailandaise

Contrairement aux autres boxes, en boxe thaïlandaise tous les coups sont autorisés. On y retrouve: coup de coude, coup de pied, coup de genou et coup de poing.

Néanmoins, certains coups sont proscrits comme: tirer les cheveux, donner des coups dans les parties génitales, se servir des cordes du ring comme appui pour frapper l’adversaire ou encore frapper un combattant à terre.

À lire …

Faites du vélo d’appartement !